La Loi EGALIM au Collège Louise Weiss
Article mis en ligne le 21 janvier 2020
  • La Loi EGALIM

A partir du 1er novembre 2019 dans la cadre de la Loi EGALIM ( Loi agriculture et alimentation) la restauration collective a pour obligation de proposer au moins un menu sans viande ni poisson par semaine.
La consommation de viande ou de poisson en restauration collective a un impact important sur l’environnement (gaz à effet de serre, consommation d’eau…)
Cette mesure répond à deux objectifs :
  Diminuer sa consommation de viande (ou de poisson) et augmenter les produits locaux.
  Augmenter la part d’aliments contenant des protéines végétales favorables à une meilleure santé (plus de fibres et de vitamines, moins de graisses saturées)

Dans un tel menu, de nombreux aliments contiennent des protéines végétales qui peuvent remplacer la viande :
  Les légumes secs (lentilles, pois chiche, haricots secs, soja….)
  Les céréales complètes (boulgour, quinoa, pâtes, riz)
  Les oléagineux (amandes, noix, noisettes…)
  Les légumes frais
Les plats à base d’œufs (omelettes, tortillas…) et de produits laitiers ( gratin, lasagnes…) rentrent également dans la catégorie des plats proposés.
Ce changement d’habitude est bénéfique pour les élèves , il permet de consommer des aliments parfois peu connus et de découvrir de nouvelles saveurs.
Le Conseil Départemental de l’Essonne accompagne les cuisiniers et gestionnaires des collèges pour faciliter l’approvisionnement local , issu de l’agriculture biologique et encourage le fait maison pour élaborer ces plats.
Un suivi particulier en nutrition, via la diététicienne du Conseil Départemental est mis en place afin que les besoins nutritionnels des collégiens soient mis en place.

Au Collège Louise Weiss un repas par semaine est proposé ; il est présenté sur Pronote.